La dynamique Mélenchon peut imposer la cohabitation à Macron

Petit rappel historique : en 2002, après des manifestations monstres contre la présence du Front national au deuxième tour de l’élection et un score sans appel à la présidentielle pour sanctionner Le Pen père (17,79 %, contre 82,21 % à Jacques Chirac), avec une participation en hausse de 8 points par rapport au premier tour (79,71 %, contre 71,60 %), les législatives suivantes avaient enregistré 35,59 % d’abstention au premier tour et 39,69 % au second. Un contexte qui avait permis à une droite particulièrement mobilisée d’envoyer 398 de ses représentants à l’Assemblée nationale. Pas question que ce scénario se reproduise, assure Radouane, qui partage l’analyse de son binôme sur la « responsabilité » de la « vraie gauche » : battre Le Pen le 7 mai, puis travailler à « transformer la société ». Un besoin criant, ici plus qu’ailleurs : « Quand ton CV affiche ‘‘Val-Fourré’’, même avec des noms de poètes ou de fleurs, tu auras toujours du mal à trouver du travail ! lance Bénédicte Bauret. C’est ça qu’il faut changer. »

via La dynamique Mélenchon peut imposer la cohabitation à Macron | L’Humanité

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s