Les oubliées de San Francisco

Si l’on posait la question de savoir qui a introduit les droits de la femme aux Nations unies, la réponse serait probablement Eleanor Roosevelt ; les féministes américaines pourraient supposer que leurs déléguées eurent à combattre le machisme latino. Une telle présentation de l’histoire est politique. L’origine d’idées et de valeurs universelles comme l’égalité des sexes est souvent attribuée à des acteurs occidentaux. C’est loin d’être toujours le cas…

via Les oubliées de San Francisco, par Elise Luhr Dietrichson & Fatima Sator (Le Monde diplomatique, décembre 2016)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s