Palestiniens, des détenus à part

Environ 7 000 prisonniers palestiniens – soumis au régime militaire – sont incarcérés dans les prisons israéliennes.
Des établissements situés en dehors des territoires occupés, en totale violation du droit international. Arrêtés pour des motifs politiques, ces détenus sont particulièrement exposés à la détention arbitraire, à la torture et aux mauvais traitements.


Au motif qu’ils représentent une menace pour la sécurité d’Israël, à ce jour, 750 Palestiniens sont en détention administrative dont trois parlementaires. Bien que les organisations internationales aient condamné à plusieurs reprises le recours abusif à la détention administrative, les autorités militaires israéliennes continuent d’y recourir de manière massive.


Les témoignages recueillis par les ONG de la Plateforme pour la Palestine sont unanimes, la torture s’abat de façon quasi systématique sur les détenus palestiniens quel que soit leur âge ou leur sexe. Tous témoignent avec les mêmes mots des mêmes traitements, des mêmes exactions. « Lors de leur arrestation, les détenus sont ligotés avec des liens en plastique qui leur lacèrent la peau. Pendant le transfert du lieu de l’arrestation au centre d’interrogatoire, le détenu est le plus souvent battu par la police ou les militaires de l’Agence de sécurité d’Israël. »

via Palestiniens, des détenus à part

Publicités

Une réflexion sur “Palestiniens, des détenus à part

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s