Violences policières en promo : deux syndicalistes tabassés en manif condamnés à 500 euros d’amende (avec 20 % de réduction)

Deux syndicalistes relaxés après que les matraques des CRS se soient abattues sur eux lors d’une manifestation contre la loi Travail, il y a un an, c’était déjà trop. Considérés comme victimes de violences policières en première instance, Yann Tavernet et Denis Beckrich, deux amis mosellans, n’avaient alors pas été condamnés pour participation à une manifestation interdite, rébellion et violences volontaires. Mais allez comprendre. Ce 8 mars, ils l’ont bel et bien été, condamnés, par la cour d’appel de Metz, suite à un appel du parquet. Les forces de l’ordre, elles, s’en sortent sans rien. Ou plutôt avec ce sentiment de plénitude d’être parvenu à leurs fins : faire raquer ceux qu’elles ont tabassé. Compte-rendu d’un procès très violent (symboliquement).

via Violences policières en promo : deux syndicalistes tabassés en manif condamnés à 500 euros d’amende (avec 20 % de réduction)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s